26 mai 2024

Loi « immigration : le groupe UGES demande au Président du Département de l’Isère de refuser la « préférence nationale »

Le groupe UGES au Conseil départemental partage sa profonde tristesse et colère à l’issue du vote de la loi « immigration ». Cette loi porte atteinte aux valeurs de notre République, consacre la préférence nationale et remet en cause le droit du sol. Ce texte est une trahison de notre histoire, un recul pour l’égalité, la justice et une honte pour le pays des Droits de l’Homme.

Comme engagé par 32 Départements de Gauche, nous demandons au Président du Département de l’Isère, Jean-Pierre Barbier , de refuser d’appliquer le principe de la préférence nationale pour nos aînés, alors que la loi le prévoit pour l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA). L’APA est une aide universelle, que l’on soit pauvre ou riche, uniquement conditionnée au fait d’habiter régulièrement dans notre territoire et d’avoir une dépendance médicalement constatée. Si cette loi était réellement mise en application, nous appelons le Département de l’Isère à créer une nouvelle allocation d’autonomie à destination des bénéficiaires exclus par la loi.

À travers la loi dite « immigration », c’est le cœur de la solidarité universelle, dont les Départements sont les premiers garants, qui est attaqué !

Laisser un commentaire