12 juin 2024

Banque alimentaire de l’Isère : un soutien départemental bienvenu

Le Département a annoncé via une conférence de presse le 14 novembre l’acquisition pour 4.5M€ des nouveaux locaux de la Banque alimentaire de l’Isère (BAI). Cette décision est une bonne nouvelle pour l’association, qui cherche des locaux depuis longtemps. En effet, sa plateforme logistique est devenue trop petite face à l’augmentation de l’activité de la BAI, posant ainsi des questions de sécurité. Le groupe UGES a eu l’occasion de le constater lors de sa visite sur site il y a quelques mois.

Avec 30% d’activités supplémentaires entre 2019 et 2022, 10 000 personnes bénéficiaires par semaine cette année contre 8000 l’année dernière, la Banque alimentaire de l’Isère doit faire face à une augmentation significative des besoins, que les Restos du Cœur évoquait aussi avec force en septembre dernier.

Ces chiffres sont le témoin d’une situation sociale dégradée que le rapport du Secours catholique paru le 8 novembre dernier a pointé, corroboré aux chiffres de l’INSEE parus mercredi 15 novembre 2023 sur l’état de la pauvreté en France. Les femmes, et en particulier les mères isolées, les étudiants, les retraités au minimum vieillesse, les travailleurs pauvres ne s’en sortent pas. Nous aurons l’occasion, notamment au budget primitif, d’évoquer ces différents sujets et la nécessité d’adapter nos politiques à ces formes de pauvreté qui s’inscrivent désormais durablement dans notre pays.

Le groupe UGES remercie les 170 bénévoles de la banque alimentaire, tous les bénévoles qui donnent de leur temps, de leur énergie, pour faire vivre la solidarité dans notre département et dans notre pays.

Laisser un commentaire